Les Précieuses. Naissance des femmes de lettres en France au XVIIe siècle

Książka jest przypisana do serii/cyklu "Champion Classiques". Edytuj książkę, aby zweryfikować serię/cykl.
Wydawnictwo: Honoré Champion
6 (1 ocen i 0 opinii) Zobacz oceny
10
0
9
0
8
0
7
0
6
1
5
0
4
0
3
0
2
0
1
0
Edytuj książkę
szczegółowe informacje
data wydania
ISBN
9782745318022
liczba stron
816
język
francuski
dodała
FrouFrou

Qui étaient les précieuses au XVIIe siècle, et furent-elles aussi ridicules que l'abbé de Pure, Molière, Boileau et quelques autres le prétendirent ? La préciosité n'est-elle qu'un mythe critique tardif ou le terme peut-il caractériser, dans les espaces désormais mieux connus de la "belle et honnête galanterie", une posture plus spécifiquement féminine ? Appuyée sur la floraison de textes qui...

Qui étaient les précieuses au XVIIe siècle, et furent-elles aussi ridicules que l'abbé de Pure, Molière, Boileau et quelques autres le prétendirent ? La préciosité n'est-elle qu'un mythe critique tardif ou le terme peut-il caractériser, dans les espaces désormais mieux connus de la "belle et honnête galanterie", une posture plus spécifiquement féminine ? Appuyée sur la floraison de textes qui mettent les précieuses à la mode après la Fronde, l'enquête historique permet de dessiner la nébuleuse des filles et des femmes, ici répertoriées, qui s'attirèrent ce qualificatif ambigu. Au rôle politique et social que jouent, à la cour et à la ville, leurs cercles enchevêtrés et parfois rivaux, s'ajoutent des ambitions féminin es croissantes dans la conquête du Parnasse : c'est assez pour déchaîner de joyeuses mais prudentes saturnales, qui mêlent aux crayons persifleurs les traits plus grossiers d'un caractère rapidement figé. Si la galanterie désigne l'idéal esthétique et moral de la société mondaine, les précieuses y apportent néanmoins une inflexion particulière : "galantes sans aimer les galants", e lles restent attachées, malgré son discrédit croissant, à l'idéal courtois d'un façonnage de l'élan passionnel par la conversation raffinée, sous l'égide des femmes et sous le regard de Dieu. Mais qui, des femmes, des auteurs ou du roi, peut se dire maître de ce bel usage qui fait de la création langagière un procès de civilisation ? Tôt réduite à celle de leur prétendu "jargon", l a satire des précieuses pointe l'enjeu des luttes, éclatantes ou sourdes, qui accompagnèrent la naissance de la littérature. Dernières Dames et premières femmes de lettres, les précieuses nous invitent à en interroger la définition, les institutions et les valeurs.

 

źródło opisu: Okładka książki

źródło okładki: http://www.honorechampion.com/cgi/run?cccdegtv1+3+...»

pokaż więcej

Brak materiałów.
Trwa wyszukiwanie najtańszych ofert.
Dodaj dyskusję
Dyskusje o książce
    Obecnie jeszcze nie ma dyskusji powiązanych z tą książką.
Sortuj opinie wg
Opinie czytelników (0)
 Pokaż tylko oceny z treścią
Brak opinii. Napisz pierwszą opinię!
Przeczytaj także

Moja Biblioteczka
Jeżeli chcesz dodać książkę do biblioteczki, wybierz półkę, oceń lub napisz opinię.
Przeczytane
loading
Zapisując się na newsletter zgadzasz się na otrzymywanie informacji z serwisu Lubimyczytac.pl w tym informacji handlowych, oraz informacji dopasowanych do twoich zainteresowań i preferencji. Twój adres email będziemy przetwarzać w celu kierowania do Ciebie treści marketingowych w formie newslettera. Więcej informacji w Polityce Prywatności.
Cytaty z książki
Na półkach
pokaż wszystkie
zgłoś błąd zgłoś błąd